dimanche 25 avril 2010

Imhotep !


Imhotep à toi cher lecteur, et Imhotep à ta famille !

Pourquoi cette référence culturelle me demanderez-vous ? et bien tout simplement parce que dans 6 jours, je m’envole pour le pays des phare-à-hon(s).

Ndlr : les deux conneries susnommées sont tirées d’un film, si tu ne sais pas de quel film, alors sache que tu n’as rien à faire sur ce blog, parce que manifestement nous n’avons pas les mêmes rillettes…


Et oui, c’est donc officiel, pour mes 29 ans (et certainement que ça fait office de cadeau pour les 10 prochaines années), mon papa m’amène faire un bisous aux pyramides. Imaginez, le jour de mon anniversaire, je visiterai le temple d’Horus à Edfou.

J’en reviens toujours pas, je crois rêver !

Parce qu’en plus, mon papa, il ne se fout pas de moi. Il m’a demandé de lui préparer des devis selon ce que je voulais faire, et lui il devait trancher. Je lui ai donc fait parvenir différentes formules de voyages, du plus cheap au plus luxueux. Au final il a choisi un voyage de (tenez-vous bien) 12 jours !!!

Du 5 étoiles plus, avec 2 jours à Alexandrie, 3 jours au Caire et 6 jours sur un bateau en Haute Egypte.

De la folie intégrale, je mouille ma culotte, je dream in blue, bref c’est la fête dans ma tête !

Imaginez, j’attends ça depuis que j’ai 12 ans, depuis que j’ai lu mon premier roman de Christian Jacq (oui bon, j’avais 12 ans hein !). J4ai déjà failli partir une fois, l’année où j’ai eu mon accident de voiture, mes amis se sont cotisés pour m’offrir une croisière sur la Nil. Malheureusement pour moi, la personne qui a récolté les sous a décidé de les garder pour elle.

Oui, des fois, on fréquente de gens pourris et on s’en rend compte trop tard !

Mais qu’à cela ne tienne, je prends ma revanche sur la vie cette semaine. Et quelle revanche ? Jamais je n’aurais pu m’offrir un tel voyage. Heureusement que mon papa fraîchement divorcé et retraité se sent coupable de pas mal de choses, ça aide !

Au final, il y a une chose qui m’angoisse pour ce voyage, et non, ce n’est pas la possibilité d’un attentat.

Ndlr : je préfère mourir dans un souk du Caire que dans le métro parisien au final ! Non mais…


Non en fait, ce qui me fait un peu peur, c’est de passer 12 jours uniquement avec mon père. Alors entendez moi bien, j’adore mon père, ce n’est pas le souci. Le truc c’est qu’on a pas grand-chose à se dire en général, mais bon ça s’est pas grave, je n’ai pas besoin de parler une fois que je suis à Abou Simbel… Non, je truc vraiment, vraiment chiant chez mon père, c’est qu’il ne peut pas s’empêcher de râler pour tout.

Et quand je dis pour tout, c’est que je ne sais même pas comment je vais arriver à ne pas l’étrangler pendant le voyage en taxi, parce que je sais que, dès ce moment, il va me transmettre son stress permanent.

Oui, quand vous avez une personne irritée à vos cotés, une personne qui râle pour tout, tout le temps, une personne qui pollue les autres, vous avez tendance à être irrité aussi. Moi en tout cas, au bout d’un quart d’heure, en général, soit je l’engueule en lui disant « bon, c’est bon tu as eu ton quart d’heure, maintenant je ne veux plus t’entendre sinon c’est moi qui vais me mettre en colère ! », soit je pars loin pour me calmer…

Mais, outre ma santé, ce qui me coûterait vraiment, c’est d’être de mauvaise humeur à cause des râleries incessantes de mon père alors que je suis là où je rêve d’aller depuis plus de 15 ans, et que je ne serai jamais capable de toute ma vie de me repayer un voyage pareil. Il est donc hors de question que j’en rate une miette !!!!!

Bref, ce n’est pas le plus grave. Non le plus grave c’est que JE PARS EN EGYPTE PUTAIN DE SA RACE BORDEL QUE C’EST BOOOOOOOOOOOON !

*orgasme*

Voilà, donc départ le 1er mai, retour le 12. Avant ça je pars passer la semaine dans ma famille dans le sud, donc je quitte Paris pour 3 semaines au moins (plus si jamais on est coincé pour cause de volcan ou de terrorisme !).

Ah et tant que j’y pense, si jamais mon avion s’écrase, ou si la dernière chose que j’entends est « Allah Akbar » avant qu’un illuminé se fasse sauter à moins d’un mètre de ma personne, je tiens à laisser ici mes dernières volontés.

  1. rien qui soit en rapport avec Dieu ou tout autre forme de vie supérieure et omnisciente.
  2. seuls les gothiques seront autorisés à porter du noir, pour tous les autres ça sera des couleurs vives voire fluos.
  3. mon cercueil devra être en boule à facette (minimum !)
  4. la musique sera disco.
  5. les invités doivent IMPERATIVEMENT repartir bourrer et heureux d’être venus à la soirée du siècle.
  6. les VIP pourront (et devront) se faire des rails sur le cercueil.

En gros, je veux partir comme j’ai vécu, dans la joie et la bonne humeur, mais surtout dans un grand n’importe quoi !

Sur ce, je vous laisse, je dois finir de corriger le Brevet Blanc, oui il est impensable que je parte avec des copies. Quitte à les rendre dans un mois si j’ai pas fini, mais je vais pas corriger ces torchons insignifiants pendant la plus belle semaine de ma vie !

Au revoir les pauvres !

samedi 17 avril 2010

mercredi 14 avril 2010

Ma mère...

J'étais en train de regarder des vidéos sur YouTube, quand je suis tombé sur une que je n'avais pas vue depuis longtemps. Et en la regardant, je me suis rappelé pourquoi elle m'avait fait autant rire quand je l'avais découverte.



En fait, ma mère c'est un peu Mado la Niçoise, et surtout dans ce sketch spécifique...

Vous comprenez pourquoi j'ai autant de problèmes existentiels maintenant ?

dimanche 11 avril 2010

Défi du jour

Je n’ai plus de balance depuis cet automne. Pas que je m’en sois débarrassé exprès, c’est juste que quand vous renversez de l’eau en grande quantité sur une balance électronique, ben elle marche plus ! C’est con hein ?

Du coup, depuis je ne me suis pas forcément pressé pour en racheter une, vu que c’est pas la peine d’être devin pour voir que j’ai triplé de volume cet hiver…
Mais voilà, je me ne rentre plus dans 3 de mes jeans, donc il est tant de faire quelque chose. Surtout que je me suis rendu compte que mon ventre me gênait quand je voulais m’asseoir. Vous avez le petit bourrelet que ça forme quand on est plié, normalement je ne le sens pas.

JE SUIS OBEEEEEEEEEEEEEESE !!!!!

Vendredi, je me suis donc offert le Wiifit.


En fait c’était même le but depuis que j’ai acheté la Wii, mais le mois dernier je n’avais pas les moyens de tout payer. Me voilà donc vendredi soir avec ma balance board devant ma tv, avec une légère appréhension…

Verdict : 88,7 kg, IMC 23 et des brouettes

MAIS ÇA VA PAS NON ???????????????????? JE VEUX MOURIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIR…

Je me suis donc fixé de perdre 4 kg en deux mois. Histoire de pas ressembler à une baleine échouée cet été sur la plage… Je me dis qu’en deux mois, c’est faisable. Il suffit que j’arrête de manger comme une vache (je ne fais QUE manger depuis 2 mois, j’ai tout le temps faim…), et que je me fasse un peu transpirer.

Limiter la bouffe, je sais faire, je me fais violence une à deux fois par an pour pas ressembler à Maïté (j’étais un enfant gros, limite obèse, donc il faut que je fasse gaffe). Mais du sport, j’en ai pas fait depuis mes 18 ans.

Là ça fait trois jours que je fais du sport tous les jours. Ça me plait beaucoup pour plusieurs raisons : le côté coach qui me dit quoi faire et comment (je suis incapable d’inventer tout seul tout ce qu’il me dit de faire), le fait d’être encouragé aussi (il y a un système qui compte combien de calories je brûle, qui me dit si je m’améliore ou pas…), et puis après je me sens vraiment bien.

Oui, je ne vous ai pas dit ça, mais j’ai souvent très mal au dos. J’ai toujours eu des problèmes de dos, j’ai même porté un corset pendant 5 ans à l’adolescence. Dès que je fais un mouvement ou un effort, je suis rapidement coincé. Mais là en choisissant les bons exercices, tout se passe bien. Non seulement je n’ai pas mal quand je fais du sport, mais en plus ça m’enlève mes douleurs récurrentes.

Moralité ça fait deux nuits que je dors sans avoir mal nulle part !

Mais, parce qu’il y a toujours un mais, mon père m’a annoncé hier que pour mon anniversaire, il voulait m’offrir un voyage. Mon anniversaire, c’est dans trois semaines, et le voyage ça sera en Egypte. Il est impensable que d’ici là je sois montrable en maillot de bain. Tant pis, je ressemblerais à un gros touriste occidental échoué sur les bords du Nil !

Alors ensuite, le défi, c’est de continuer de faire au moins 30 min de sport par jour dans un premier temps, et ensuite de passer à des sessions plus longues une à deux fois par semaine. Je sais que le plus dur c’est de tenir au début, et après une fois qu’on est accro aux endorphines, on y revient tout seul.

Souhaitez-moi bonne chance !

Gauthier qui sera presque beau au milieu des vieux tous nus de Perpi cet été ^^

mercredi 7 avril 2010

lundi 5 avril 2010

Un Mister Big ça va, c’est quand il y en a plusieurs que ça ne va plus

Depuis un an maintenant, Mister Big vit au Japon. Je ne l’ai donc pas vu depuis le mois de mars 2009. En fait depuis 9 ans qu’on se connaît on est jamais resté plus de 2 mois sans se voir, et pas plus de 2 semaines sans se parler au téléphone (en fait c’est plutôt 1h par jour le tel même).

Le fait de le voir partir a donc était vachement difficile pour moi. Mais voilà, comme l’administration est ce qu’elle est, il doit rentrer en France pour un mis, le temps de refaire le visa.

Kicéké content ? Moi !!!!!

Le jeudi 11 mars, je récupère donc un Mister Big à la gare. Et c’est parti pour un week-end de fol’ail !

Le soir même on n’a pas fait grand chose, resto et dodo, il était crevé, normal vu le décalage horaire, et moi je m’étais pas encore remis de mon week-end précédant (à perpi). Vu que j’ai eu le droit à un concert de ronflement toute la nuit, je n’ai quasiment pas dormi. Ça tombe bien, en ce vendredi 12 mars, il y a grève dans l’enseignement, je décide donc de faire grève et de rester au lit…

On passe la journée sur la Wii, et le soir on se dirige vers l’antre de 7h48. Etant donné qu’on est un groupe d’amis très cons, on a décidé de le prouver une fois encore. Je m’explique. Mister Big savait que le vendredi soir on allait sortir. C’était logique, mais on voulait lui faire une surprise, un truc pour marquer le coup, histoire qu’il s’en souvienne.

Toute la semaine, les esprits tordus du vodka club se sont mis à l’œuvre pour trouver une surprise, mais voilà, on a déjà presque tout fait, alors s’est pas facile de se renouveler en permanence de se coté là !

Et puis on pouvait pas lui faire croire qu’on avait oublié de préparer une soirée, un an qu’on l’a pas vu, il aurait senti venir la fête surprise à deux bornes, il est con, mais pas tant que ça quand même…

Et puis 7h a eu ZE idée !

Il est au courant qu’à 21h on doit être chez 7h et que du monde l’y attend, il n’a juste pas eu le thème de la soirée et la liste d’invités (c’est censé être une surprise). Alors qu’on est encore tous les deux chez moi à siroter un cocktail, 7h m’appelle et me dit que Gajal l’a quitté, il a vidé l’appart pendant qu’elle était au taff, elle est en pleure, elle annule tout. Moi forcément je lui dit « non, non, je te laisse pas dans cet état, on vient te voir quand même ! ».

Bien entendu, pour que ça ne fasse pas trop téléphoné, la veille je lui ai dit que 7h était enceinte de Gajal et qu’elle avait décidé de le garder et que Gajal avait eu un peu de mal à se faire à l’idée, mais que bon, ça allait. Le seul truc c’est que personne n’était au courant, mais que comme je pouvais pas garder un secret, il fallait que je lui dise ! Il l’a cru.

Le matin de la soirée, 7h avait annoncé sur fessebouc qu’elle attendait un heureux événement, l’ayant vu, Mister Big m’a dit « hum pas sûr que le Gajal soit content que 7h le cri sur les toits, mais en même temps c’est logique qu’elle le fasse aujourd’hui, parce que si ce soir je l’avais vu avec un verre d’eau au lieu de sa vodka-pomme traditionnelle, je l’aurai harcelé de question, et il n’y aurait pas eu que moi ! ». Il a marché.

Le soir alors que 7h m’annonce au tel qu’elle annule la soirée, moi je me décompose en face de Mister Big, je lui montre qui m’appelle et là il me dit « Gajal s’est cassé, c’est ça ? ». Il ne marchait plus, il courrait !

^^

On est machiavélique, mais ça nous fait rire…

Voilà donc comment il s’est retrouvé devant plein de gens en train d’hurler « surprise », alors qu’il ne s’y attendait pas !

Notabene : ce genre de blague ne doit pas être reproduite chez vous, nous sommes des professionnels, vous risqueriez de vous faire mal et de perdre tous vos amis !


Le reste de la soirée sera on ne peut plus floue. On a fini à 4g de sang dans notre alcool. Pour être tout à fait honnête, je ne sais même pas comment on est rentré. Je me souviens juste qu’on s’est endormi comme deux clodos dans le métro. Heureusement qu’on s’est réveillé au terminus…

Ça aurait pu s’arrêter là, Mister Big revient un week-end sur Paris, on fête ça, il repart, tout va bien. Mais bon, moi je suis maso.

Sachant qu’il est dans le sud pour quelques temps encore, je décide de lui faire une surprise, et le week-end du 27 mars, j’enfourche un avion et je descends sans lui dire. Encore une idée à la con…

Ça m’a permis de voir mes parents, mais surtout de voir une chose que je n’aurai jamais dû voir pour ma santé mentale : ma maison où que j’ai grandi, vidée de ses meubles juste avant qu’elle ne soit officiellement vendue. J’en ai pleuré… C’est con hein ? Mais ça m’a crevé le cœur… Je n’aurais pas dû y aller, je vais garder ce souvenir maintenant…

Bref, étant sur place du samedi matin au dimanche soir, je n’ai pas beaucoup de temps. Je le passe donc avec mes amis à boire et à festoyer dans l’appart de la frisée.

Quelle soirée mémorable… Tant et si bien que j’ai dû regarder les photos pour m’en souvenir… Je suis rentré à 5h30 du matin, tout seul comme un grand, parce que je tenais plus debout. Là c’est indéniable, je vieillis…

Je rentre donc à Paris avec 10 ans d’espérance de vie en moins. Mais heureux quand même.

Et nous arrivons enfin au week-end dernier. Mister Big ayant une 20aine d’heure à tuer dans sa correspondance, il décide donc de venir les tuer avec moi et quelques litres de vodka.

Là ce fut la soirée de trop. Alors on s’est sûrement énormément amusé. Le truc c’est que je suis rentré à midi, sans savoir comment. Sans me souvenir de ce que j’avais pu faire. J’ai juste une vague idée de où j’étais, et d’avec qui (ben Mister Big en l’occurrence).

Une soirée comme ça, tu en fais deux dans ta vie, parce qu’à la troisième t’es mort !

J’avais donc très peur d’être très malheureux quand Mister Big repartirait dans son Japon pour une année de plus. Mais au final, je suis plutôt soulagé. Et surtout, surtout, surtout, il ne faut pas que je le revoie avant un an. Le temps que je me fasse greffer un nouveau foie et une nouvelle dignité !

^^




Ps : non mais en vrai il me manque quand même ce con…

dimanche 4 avril 2010

Harry Potter

Il me tarde de voir la suite, pas vous ?

Je viens de trouver une bande annonce, je vous laisse la découvrir si ce n'est déjà fait.



Et non mon amour pour l'adolescent sorcier n'a rien à voir avec une forme de pédophilie !

Nan mais...

^^