mardi 31 août 2010

Rentrée

Je suis un peu débordé par le travail ces temps-ci, alors je ne vous oublie pas, mais je n'ai pas assez de temps pour vous raconter ma vie trépidente !

A bientôt

jeudi 26 août 2010

Mon beau pays !

Arrivé à 29 ans, il n'y a pas grand chose dont je sois particulièrement fier dans ma vie. Je parle de choses que j'ai accompli personnellement. En revanche j'ai toujours été fier d'appartenir à une grande nation, fier de mon histoire (en gros, pas de tout non plus), fier de mes dirigeants qui ont su resté comme un phare dans la nuit (pas tout le temps aussi, mais bon, on regarde de manière globale), bref fier de mon pays.

Et puis, le 6 mai 2007, 53% des gens qui n'étaient pas en after ont voté pour un nain à l'égo démesuré.

Et là, à chaque fois que j'allume la télé ou que je prends le temps de lire un article de presse, je me sens de plus en plus minable.

Dernière honte intersidérale en date : l'affaire des Roms.

Je ne vais pas entrer dans le détails, des journalistes compétents ont déjà bien étudié la question et ont su expliqué pourquoi cette politique sécuritaire était un scandale, que dis-je une honte !

Je ne citerai pas de grands philosophes, je ne prendrai pas l'exemple d'autres pays, je ne ferai pas de paralelle avec des pages sombre de notre histoire.

Non, je vais juste rester dans mon coin, avoir honte d'être français, et attendre avec impatience qu'en 2012 une majorité de votant aient retrouvé l'usage de leur cerveau.

On a pardonné aux américains d'avoir revoté Bush parce qu'ils ont élu Obama, mais qui en France pourra faire oublier 5 années de politique pétainiste ?


mardi 24 août 2010

Bilan des vacances suite

Avant de parler de la semaine à Perpignan, je me dois de vous raconter une énième 7h48tade datant du dimanche matin (15h) : 

- Gauthier pourquoi il y a trois coupes de champagnes dans l'evier ?
- Ben MisterBig a bu avec nous hier soir...
- Ah, MisterBig était là ?
- ...

7h48 en vacances c'est bon, mangez-en !

Donc on s'arrache à 19h direction Perpignan pour retrouver le couple de l'année. On arrive tard et fatigué en se promettant qu'on ne sortira pas. MisterBitch et Sacha eux ne l'entendent pas de cette façon. Après d'âpres négociations d'au moins 15 minutes, on s'incline devant l'appel de la vodka.

Un dimanche soir au potchic au mois d'Aout c'est plein de poésie ! MisterBitch connait tout le monde, c'est drôle, on dirait moi au Banana. On se fait offrir à boire par tout le monde, je suis morte poule en moins de deux.

Je branche iPédé pour voir ce qu'il y a à côté de moi...

NDLR : iPédé est le nom que 7h48 a donné à l'application iPhone Grindr, tu connais pas ? Je t'explique, tu lance l'appli et ça géolocalise les pédés qui sont pas loins, tu vois les photos et la distance, quand y a marqué 0 mètres c'est que la tapette en question n'est vraiment pas loin (ou que ça plante). Ça fait hurler de rire 7h48 qui me demande de l'allumer régulièrement pour "voir" ce qu'il y a. MisterBitch ne connaissait pas, je pense que j'ai changé sa vie...

Sur iPédé, je vois un mec pas loin, on papote un moment et je finis par comprendre qu'il est lui aussi au pot. Quelle société a pu engendrer un système qui te permet de parler avec els gens autour de toi par l'intermédiaire d'un téléphone alors qu'il serait plus logique d'aller voir directement la personne ?

Bref, la soirée se termine rapidement parce que je m'endors et il faut quand même pas oublier que papy il a plus 20 ans, deux soirées dans un week end, je peux pas !

Un dodo plus tard on file à la plage. Ça sera Bocal du Tech. C'est la plage naturiste pédé du coin, c'est drooooooole. Là aussi je lance iPédé et je vois que plusieurs garçons sont sur la plage avec des annonces du style "au bocal, rejoins moi dans les roseaux". 

Hilarant n'est ce pas ?

Cette semaine sera donc consacrée à la consommation d'alcool, et à la géolocalisation de pédé à chacun de nos déplacements dans les PO. 7h48 attend avec impatience que je vienne lancer iPédé sur son lieu de travail...

Au niveau du bilan pur et dur, 7h en est à -3 culottes à la fin de la semaine. La première c'est donc dans la nuit de samedi à dimanche, la seconde c'est mercredi soir (elle l'a enlevée d'elle même pour ne pas la perdre, et MisterBitch l'a foutu dans les chiottes), lors de la troisième sortie de la semaine elle a mis un pantalon pour ne pas se fair avoir. Qu'à cela ne tienne, MisterBitch déchire les coté de son string et lui arrache violemment en la tenant contre un miroir. Résultat : une culotte en lambeau et un clito en chou-fleur (oui arracher une culotte comme ça, ça irrité le clito apparemment).

Nous sommes fous, mais ça nous fait rire...

Vendredi soir on s'arrache pour passer une nuit dans le Cantal, et rentrer sur Paris samedi soir. Des vacances bien comme on les aime, ça fait bizarre de se dire que c'est parti pour le boulot jusqu'à Noël maintenant.

Bientôt, je vous parlerai de mon taff aussi, et d'un changement notable dans ma vie. Mais pas de suite, non là je dois travailler...



Ps: je suis bronzé certes, mais obèse au dernier degrés, j'envisage carrément la chirurgie, on a mangé macdo une fois par jour au moins pendant toute la semaine dernière...

Pps: 7h48 a publié sur son blog, un an qu'elle n'avait rien fait la pute, profitez-en !

lundi 23 août 2010

Bilan des vacances

Après 15 jours de folles journées/nuits de détente/plage/soleil/soirées/beuveries/sexe, me voilà de retour au bureau/calvaire/enfer/froid/pluie/merde/fait/chier...

Et ben figurez vous que ça me minerait presque le moral dis-donc !

Mais avant de m'ouvrir les veines avec les enveloppes des factures reçues pendant les vacances, je me dois de vous en faire un résumé digne de ce nom ! 

Vendredi 6 aout au soir, je suis officiellement en vacances. Mais je suis crevé, alors je m'accorde une dernière soirée sur Paris avant de m'enfuir de la capitale vers des cieux plus prometteur. Durant cette soirée, j'ai fait une rencontre des plus intéressantes, mais je ne vous en dis pas plus pour l'instant, ça fera l'objet d'un prochain article (teasing).

Après ma folle nuit de vendredi à samedi, je pars avec 3h de retard en direction du Cantal pour passer quelques jours chez mes grands parents. J'ai dormi 2h depuis vendredi matin, je n'ai pas eu le temps de faire le ménage, j'ai fait ma valise selon la méthode approuvée par la LDTAF (ligue des tires au flanc) à savoir j'ai mis l"intégralité de mon appartement dans ma voiture.

22h j'arrive enfin dans le Cantal, ma mamie m'a préparé des œufs à la coque avec des mouillettes et du jambon de pays, je mange, je file me coucher, elle vient vérifier que je suis bien installé (genre elle me borde presque). Rah la regression ça a du bon. Je sombre dans un sommeil réparateur, je suis ENFIN en vacances !

Je passe deux jours dans le Cantal, puis je file lundi à Toulouse pour voir maman. Pendant ces quelques jours, je vais surtout voir le rejeton d'Océane, fraichement pondu d'il y a 3 semaines. 

RAH QUE C'EST MIGNON UN BÉBÉ, J'EN VEUX UN !

Je vous raconte la soirée de samedi à Toulouse avec 7h48 ? Est ce vraiment la peine ? Non parce que bon, as usual on a picolé comme des enculés. Mais en même temps c'est normal quand vous mettes 7h48, MisterBig, Emma, Lucie et Gauthier dans une même soirée, vous voulez qu'il arrive quoi ? Hein ?

Mais maman 7h a fait dans la nouveauté, oui, elle nous a tout simplement scotchés. Comment ? Et bien en  lançant une phrase toute simple à son réveil dimanche vers 14h30 :

Euh, Gauthier, tu as vu ma culotte ? Non parce que hier, je suis presque sûre d'avoir mis une culotte pour sortir, vu que j'étais en juppe et là ben je l'ai plus ! Non mais t'imagines si maintenant en plus du portable et de la CB je commence à perdre mes culottes quand je bois ?

Oui c'est sûr que ça tu ne nous l'avais pas encore faite celle-là !

Hormis ce moment magique, le dimanche reste plutot inutile, comme tous les dimanche d'ailleurs ! On reste collé au canapé pendant des heures et des heures, et on fini par s'arracher vers chez MisterBitch à Perpignan pour la deuxième semaine de vacances, celle qui fait mal !

(la suite demain)

mercredi 11 août 2010

Carte postale

Cher lecteur, cher lectrice,

Ici il fait beau, je suis content d'être en vacances. Ce week-end je suis passé voir mon papa, mon papy et ma mamie, ils vont bien et ils étaient content de me voir.

Depuis hier je suis chez maman. Elle va bien aussi et elle est contente de me voir, surtout parce que je lui explique comment fonctionne son nouvel iPod.

Je m'amuse bien avec les autres enfants, j'ai retrouvé Emma, Moumour et Océane. Elles sont pareilles que l'année dernière, mais en plus vieilles !

Il me tarde de partir à la mer dimanche, mais en attendant je profite pour faire les dernières soldes.

Voilà, je te laisse, je vais aller à la piscine chez Océane pour jouer avec son nouveau bébé, il est rigolo, il fait que dormir, mais des fois il pleure...

Big bisous bien baveux.

Gaugau.

Ps: si tu veux voir les photos de mes vacances et suivre mes bêtises en temps réel, vient sur mon twitter !

vendredi 6 août 2010

Vacances !

Juste un petit mot avant de me faufiler hors de mon bureau. Je suis officiellement en vacances pour 15 jours à partir de ce soir. Je vais passer par le Cantal, Toulouse puis Perpignan où je vais retrouver MisterBitch et 7h48.

Si on décède pas, on vous raconte !

Au revoir les pauvres...

jeudi 5 août 2010

Je suis un dieu !

Non, je ne vais pas vous parler de sexe. Pas besoin de faire ma pub dans ce domaine, tout le monde sait que je suis un dieu vivant au pieu. Non, aujourd'hui, on va parler taff.

Depuis que j'ai pris ce job, je n'avais pas encore eu l'occasion de prouver mes talents en face de quelqu'un d'étranger à la société. Bon si, y a bien eu une rencontre partenaires, mais je n'ai pas vraiment pu montrer tous mes talents.

Une partie de mon job consiste à démarcher des sponsors pour des événements que j'organise pour promouvoir ma marque. Jusque là rien de bien extraordinaire. Sauf que, si dans les faits ça parait plutôt simple, moi je n'ai jamais fait ça.

Depuis un mois maintenant j'inonde plusieurs sociétés de mails et coups de fils dans l'espoir qu'ils me répondent et surtout me rencontrent. Vendredi dernier j'ai une touche avec un gros poisson. J'expose mon projet au tel avec la responsable partenariat et elle semble bien accrocher.

Elle me rappelle deux heures après pour me dire "bon ben mercredi 16h30 au siège, il y aura le directeur marketing, le DG et moi même".

Pression !

Il faut savoir que dans ce cas précis, l'intérêt que me porte la société se chiffre en gens présents. Si le DG vient c'est que non seulement ils ne me prennent pas pour un guignol, mais qu'en plus ils sont réellement intéressé.

J'ai passé les trois derniers jours à ne faire que ça : préparer cet entretien. Il m'a fallu faire un gros effort pour ne pas le voir comme un entretien d'embauche d'ailleurs. Toutes les nuits je me suis tourné et retourné avec milles questions en tête "et s'ils me demandent ça, je dis quoi ? Et s'ils me parlent de ça, je réponds quoi ?" J'ai essayé de tout imaginer pour ne pas être pris au dépourvu !

Le jour J, j'en mène pas large. Rasé de prés, cravaté, bouton de manchette ok ! Je suis ready.

Je suis accueilli par la fille qui m'avait eu au tel, on se dirige vers la salle de réunion,  les gens sont décontracté (limite jean chemise) mais surtout plus nombreux que ce que l'on m'avait dit. Je m'installe avec un leger tremblement dans les mains, et un énorme noeud au ventre. Je me racle la gorge et je me dis "si tu n'y crois pas, ils n'y croieront pas !".

J'ouvre la bouche pour saluer tout le monde et là, le miracle se produit, plus de stress. Je deviens instantanément un warrior, rien ne me fait plus peur, je crois en mon projet, je crois en ma boite, je suis the king of the market !

Au bout d'une heure trente de réunion, on a discuté de tout et de rien, au final si j'avais eu les contrats avec moi, ils les auraient signé directement. Ils ont adoré, ils en redemandent, ils sont même flatté que j'ai pu penser à eux (le comble).

JE SUIS UN WARRIOR !!!!!!!!!

Ndlr : déjà que j'avais un grave problème de modestie, alors là ça n'arrange pas les choses !

Je suis rentré chez moi en flottant plus qu'en marchant. Je m'affale sur le canapé, et la pression retombe, je me dis "ouha, c'est fini, mais qu'est ce que tu vas faire maintenant?". Moralité, j'ai dormi 10h de suite comme un bébé. Je crois que j'en avais grandement besoin. Demain soir c'est les vacances, il me tarde.

Gauthier trop fort, Gauthier trop bon, Gauthier mangez-en !

^^

mardi 3 août 2010

On dirait que ça se précise...

Attention, je parle de sexe !

Ce week-end, MisterBig nous a fait l'honneur de sa présence. On a donc dignement fêté ça en buvant plus que de raison...

Mais ce n'est pas de ça dont je veux vous parler, mais de sexe. Alors non, je le dis de suite, je n'ai pas couché avec MisterBig, je n'ai pas envie de coucher avec lui, il n'a pas envie de coucher avec moi, nous ne pratiquons pas l'inceste !!!!

Non, en rentrant de boite, MisterBig est parti de son coté manger du local, et moi j'ai ramené un ex plan cul à la maison. L'ex plan cul en question est forcément passif, puisqu'un ex plan cul à moi. Une fois tout nu, on se frotte dans tous les sens, l'envie monte bien.

J'adore le sexe en rentrant de boite, pas vous ? Bref, tout s'enclenche bien, quand tout à coup je me rends compte, alors qu'il me présente sa croupe, que je n'ai pas particulièrement envie de faire comme d'habitude. Entendez qu'en fin de compte j'ai eu une énorme envie d'être passif.

Alors certes, depuis quelques semaines j'ai fait ça quelques fois (4 pour être précis) mais je n'ai jamais réussi à aller jusqu'au bout (jouir ou attendre que le mec jouisse), non ça finissait par faire mal, donc on passait à autre chose. En plus pour que j'ai envie d'être passif il faut quand même que j'ai un mâle, un vrai, bien viril, qui limite me dominerait.

Alors pourquoi quand je ramène un bébé de 20 ans plus efféminé qu'un car de travelos brésiliennes, j'ai envie de me faire sauter ?

Je sais pas. Je lui ai demandé, il a rigolé, et a proposé d'essayer.

Au final, je suis très surpris du résultat.

Je me suis assis dessus comme une princesse, limite on pouvait en mettre deux (bon il est pas super bien monté, mais quand même, c'est la première fois que ça passe comme ça), et je suis resté à faire du rodéo sur ce pauvre garçon jusqu'à ce que mort s'en suive. Comprenez que j'ai joui.

Truc de ouf...

Et ben c'était SU-PER-BIEN !

Tant et si bien que je n'ai qu'une seule envie : recommencer !

Alors pas avec lui, parce que bon il est compliqué ce garçon et il faut impérativement que j'arrête de coucher avec lui quand je suis saoul, après il me colle un peu...

Alors voilà, à partir de maintenant je switch les profils de drague de exclusivement actif à act/pass et je me mets en quête d'un gentil garçon doux, doué de sa langue, qui me fera, j'espère, retrouver ce plaisir !

Voilà...

Quand je vous dis qu'avant la fin de l'année je vais finir en diva passiva à 4 pat' dans le fond d'une backroom!!!!!!!



PS: pour les candidatures, c'est toujours pareil, vous avez mon mail gauthier.absolut@gmail.com ;)