jeudi 12 avril 2012

L'Education Nationale, ma passion

Suite à mon inspection merdique de la semaine dernière, je me suis pointé au rectorat hier pour faire le point avec le directeur de la DPE.

Je pensais recevoir une fin de non-recevoir, donc je me suis même pas pris la gueule pour ma faire représenté.

Après 1h d'entretien, je peux être sûr d'une chose, je suis clairement dans mon bon droit...

Un véritable sitcom...

Ils me proposent de me payer jusqu'au 31 aout, mais sans que je puisse enseigner ma matière, du coup ils ont cherché quelle matière je pouvais enseigner dans le secondaire. Au final, il n'y a en aucune. Alors le verdict du directeur fut le suivant : 

  • On vous paye Avril, ça on peut, on vous paye juillet et aout, c'est normal, mais pour mai et juin on est embêté, il faut partir dans la dentelle administrative pour trouver un moyen... En gros on va trouver un truc à vous faire faire pour vous maintenir dans votre contrat... Mais quoi ? Vous avez une idée ?
  • Euh... je touche mes 2300 euros en restant chez moi ?
  • Non ?
  • Bon lors je vois qu'une solution, j'enseigne...

Mais oui mais non, je n'ai plus le droit d'enseigner ma matière dans ce rectorat. Je peux enseigner autre chose, ou changé de rectorat pour continuer à être prof d'histoire, mais c'est compliqué...

Alors ce qui en ressort c'est que l'inspecteur ne me trouve pas incompétent du tout, juste que je refuse de passer le CAPES et ça le gêne... Je promets de m'y inscrire ? Ils me croient pas sincère (en même temps j'ai été assez clair sur mon dégout du fonctionnariat en même temps...)

Ok, ils proposent autre chose : ils veulent faire plier l'inspecteur pour qu'il change la date de son inspection, et moi je dois fournir des lettres de recommandations comme quoi je suis un bon prof, et du coup, mon interdiction d'enseigner sera repoussée au 1er septembre 2012.

C'est ubuesque...

Ils se mélangent les pinceaux...

Ils ont tort, je l'ai bien compris...

Ils ont compris que je l'ai compris...

Si je fourni des preuves de ma non-nullité, ils me gardent 4 mois sous couvert que je ne fasse pas de scandale en septembre et que je me recycle ailleurs.

Je n'en reviens pas.

C'est le monde à l'envers...

Alors je récupère toutes les preuves de ma bonne foie, et si avant le 23 avril le dossier tient devant la commission, je suis reconduit pour 4 mois.

Mais sincèrement, s'ils font ça, devant un tribunal en septembre, ils perdront tout et devront me reprendre. C'est Sunset Beach...

Je ne sais plus si je dois pleurer ou rire...

En même temps 4 mois pour me reconvertir c'est mieux que 4 jours donc je vais tout faire pour que ça marche, et je vous assure qu'on m'y reprendra pas à deux fois de m'impliquer autant dans un ministère aussi moisi...

Je veux retourner à la politique, à la com, au marketing, privé ou public et me débarrasser de ces gens obtus...

Des parents d'élèves se sont plains du fait que j'avais osé dire à mes élèves que j'étais victime de discrimination sexuelle.

Le rectorat n'en a pas tenu compte, ils ne peuvent pas...

Je veux mes 2000 et quelques euros pendant 4 mois et me casser...

Mais ne plus pouvoir enseigner va me crever le coeur.

Enfin je dis ça mais je peux enseigner une autre matière dans mon académie, ou enseigner ma matière dans une autre académie, ça c'est possible.

L'administration dans toute sa splendeur...

Je vais craquer?

Je sais pas, mais je devrais, non ?

J'ai abandonné ma psy ce mois-ci pour cause de finances désastreuses, d'où mon retour ici...

Mais vous savez quoi ? Je m'écraserai plus, je me laisserai plus faire, je perdrai surement plus que je gagnerai, mais je suis grand, vieux, et je veux qu'on reconnaisse ma capacité, ma pédagogie, mon amour pour ces enfants, les seuls que je n'aurais jamais. Je suis un bon prof, et je refuse qu'on me retire ça...

Je suis anticonformiste, grande gueule, revendicateur, je me vois comme un objecteur de conscience, je veux changer le monde, et ça passe aussi par le savoir que je transmets...

...

Si seulement mon auteur de géopo n'était pas Georges Corm, ma vie serait tellement plus simple... Et je ne parle même pas de ma fascination pour les thèses d'Edgard Morin...

Vous n'êtes pas d'accord ? Je l'entends, mais avant de penser au Gauthier alcoolique, toxico et fragile, pensez au Gauthier diplomé d'une maitrise d'Histoire spécialisée dans les crises christologiques, le gaugau qui a été journaliste, civil chargé du renseignement au ministère de la défense, le gaugau spécialisé en communication interculturelle, bref le gaugau qui peut apporter un éclairage très différent sur le programme d'histoire.

Le problème pour eux c'est que ce gaugau il peut pas s'empêcher de militer en classer, même subtilement...

Et ça c'est interdit !!!!!

Bref, le dénouement bientôt...

Stay tuned.

Gaugau à donf !


PS : pensez à aller faire un petit tour sur les pubs, ça m'aide à maintenir mon niveau de vie en ces temps difficiles, merci les enfants...


10 commentaires:

_Seb67 a dit…

Mais si j'ai bien compris, au final en septembre tu ne feras pus parti de l'éducation nationale c'est ca?

Gauthier Absolut a dit…

Au final je n'en sais encore rien mon pauvre...

Mais je manquerai pas de vous raconter, c'est tellement énorme que je vais même peut-être contacter AB production pour en faire un sitcom ^^

SarahC. a dit…

Je suis pas sûre d'avoir bien compris ... C'est uniquement ( version officielle en tout cas ) parce que tu ne veux pas passer ton Capes qu'ils ne veulent pas te garder ? Mais dans ce cas, qu'est-ce que ça change que tu enseignes une autre matière ou que tu enseignes ailleurs ?

Anonyme a dit…

Bon, tu peux déjà laisser de côté le français comme autre matière à enseigner :ppp

Alain lo Grelh a dit…

Bon courage et à ta disposition si tu le souhaites

Anonyme a dit…

Moi je pense surtout au mec arrogant sans compétence qui s'est invariablement fait virer de tous les endroits où il est passé. Allez, sans rancune, bon courage. Ce n'est pas facile une vie de raté !

_Seb67 a dit…

Et ben voila comment assurer ton train de vie ^^.
Vivement la suite :)

SaintLaz a dit…

Tu sais quoi ? Barre-toi de l'Educ Nat. Enseigner l'histoire, ce n'est plus éveiller les consciences, c'est bâcler un programme officiel qui n'a plus vraiment de sens.
J'en suis parti pour le milieu du spectacle. Je respire mieux. :)

(mais oui, ça manque, l'enseignement libre...)

Bintz a dit…

Si je puis me permettre, si tu abandonnes le psy pour cause de finances problématiques, trace chez un psychiatre plutôt qu'un psychologue. C'est remboursé et il y en a des très bien qui feront le même jobs qu'un psychologue.

humanisme-citoyen a dit…

"civil chargé du renseignement au ministère de la défense"

Tiens j'ai rien vu sur le blog sur cette histoire ?